Facebook : le buzz « je l’aime sur… »

Les 500 millions d’utilisateurs de Facebook n’ont certainement pas échappé au buzz qui s’est emparé du réseau social depuis maintenant quelques jours.

Les 500 millions d’utilisateurs de Facebook n’ont certainement pas échappé au buzz qui s’est emparé du réseau social depuis maintenant quelques jours. En effet, de nombreux membres du sexe féminin affichent des pseudonymes très suggestifs tels que : « je l’aime sur le lit », « je l’aime sur le bar de mon appartement ». Or malgré l’imagination débordante de la gente masculine qui se sent exclue de ce phénomène, ces expressions ne présentent aucune connotation sexuelle. Ainsi, elles correspondent seulement aux endroits dans et sur lesquels les dames apprécient poser leur sac à main.

Dès lors, il convient de s’interroger sur les origines de ce buzz tout à fait impressionnant en terme de diffusion internationale sur le site Internet fondé par Mark Zuckerberg. Or si le buzz de la couleur des soutiens-gorges avait été initié par un institut de lutte contre le cancer afin de sensibiliser les femmes à la nécessité de participer aux programmes nationaux de dépistage organisé du cancer du sein, il semblerait que cette fois aucune raison rationnelle ne se cache derrière ce phénomène, si ce n’est peut-être de susciter la vive interrogation des Messieurs…

6 commentaires sur “Facebook : le buzz « je l’aime sur… »

  1. Et si les hommes « mettaient tant de tant à trouver » la signification de ces informations… tout simplement parce-qu’ils s’en battent l’oeil ? Ce n’est pas avec de telles puérilités que les femmes (qui s’y livrent) feront reculer la misogynie, et c’est peu de le dire. Par ailleurs, à force de vouloir lancer des défis aux hommes quand ce n’est pas produire des subterfuges aussi incongrus pour trouver de quoi les renvoyer dans leurs cordes, ne nous étonnons pas que tant de femmes n’arrivent plus à « trouver chaussure à leur pied ». C’est un phénomène qui se répand dans le monde « développé » et qui fait le beurre, disons-le tout net, des psy, des agences matrimoniales, des vendeurs d’anti-dépresseurs et de ceux de godemichets.

  2. Je tiens à dire que ce n’était pas pour attirer la gente masculine,enfin,personnellement, le message que j’ai reçu concernant  » je l’aime sur…. » avait pour but aussi de sensibiliser aux cancer du sein !
    Alors renseignez vous bien …
    voilà,merci

  3. Hello,
    Il fallait chercher un petit peu plus, hin !
    Ces dames parlaient de leur sac à main, et oui !
    Bonne journée à tous. :) :lol:

  4. en quoi dire ou les femmes veulent voir leur sacs a main a un apport avec la lutte contre le cancer du sein? elles ont guéri des malades avc cette phrase débile?? c du n’importe quoi je trouve!!!

  5. WOW comme c’est facile de parler quand on ignore !!

    Perso, je ne joue pas à ce jeu car pour moi c’est puéril et inutile quant au but initiale, car il n’y a aucun organisme légitime derrière tout ca ! Le buzz souhaité par une gamine de 20 ans fait parler ou en tout cas, penser au victimes du cancer du sein, mais sans plus ! Mais aucune faculté organisme de santé ou corps médicale n’es à l’origine de tout ca !! Ensuite, pour les vrais incultes, à savoir que, quand on a eu un cancer curage axillaire, on ne peut plus porter son sac à main de la même manière. Avez-vous seulement pensé à cela? Même une feuille de papier pèse trop lourd après une opération. Un verre d’eau pèse lourd… Alors un sac!!! On n’y songe même pas. Un sac à dos qui répartit les charges sur le dos est agréable pendant quelques temps… Et évite la venue d’un lymphodème Une femme n’a pas le droit de tenir son sac à la main, en traction. Il faut juste espérer que le bras opéré n’est pas celui qui porte d’habitude le sac… Alors oui le lien entre sac et sein est évident … Prenez la peine de vous renseigner avant d’écrire qu’il n’y a aucun lien !!

    Bonne soirée à tous et pour ce que je JUGE d’incultes parce qu’à leur tour ils JUGENT bien vite des faits sur FACEBOOK, je vous comprends finalement, FB n’ai pas connu pour son florilege de cerveaux (ca se saurai !) mais bien pour ces gamines de 16/20 ans à la bouche en cul d’poule auto-photographié en vue d’avion, pour ne pas rater le décolleté, qui suivent la mode sans connaitre les origines de celle-ci donc bon…… désolée de m’emballer =) :content102

Laisser un commentaire

Entrez votre adresse email pour rester informé de l'actualité shopping et conso et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.