A l’heure du très haut débit, l’entreprise française Sigfox fait l’audacieux pari du très bas débit

sigfox

La start-up française Sigfox développe des solutions pratiques afin de connecter des objets quotidiens via le très bas débit

Une information relayée ce matin par le média BFM business a retenu toute mon attention. (Oui, à l’instar de candidats à la présidentielle, je cogite en me rasant). Bref, figurez-vous qu’à l’heure où tout le monde ne jure que par le très haut début, une start-up baptisée Sigfox (25 salariés) fait le pari de très bas débit. Ils sont fous ces Français ! Ou ingénieux peut-être également.

 En effet, le réseau permet une connexion d’objets dans un but utilitaire. Des exemples ? « Une boîte aux lettres qui envoie un sms pour alerter que le facteur vient de passer ». Bien pratique pour des personnes à mobilité réduite ou si vous attendez un courrier capital. Autre application de la vie courante : « un pot de fleur qui prévient l’utilisateur par le biais d’un tweet que sa plante verte à besoin d’eau ». D’ici 2020, près de 50 milliards d’objets pourraient fonctionner de cette manière selon Ericsson. C’est ce qu’indique BFM.

Sigfox travaille déjà avec l’entreprise Clear Channel, spécialiste de l’affichage publicitaire. Principe : détecter les pannes à distance. Mais ce qui intéresse fortement l’entreprise française, c’est le marché du consommateur lambda. Pour un abonnement de 2€ par mois, vous, moi pourront connecter notre cafetière pour nous alerter qu’il n’y a plus de café ou notre poubelle pour nous alerter de la tournée des éboueurs.

Laisser un commentaire

Entrez votre adresse email pour rester informé de l'actualité shopping et conso et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.