La RATP ouvre ses données sur le plan du métro

Metro parisien

La RATP se lance dans « l’Open Data » c’est à dire l’ouverture de ces données concernant le plan du métro

C’est une première. La RATP, jusque-là réticente, accepte de rendre publiques certaines données concernant le plan du métro. Il s’agit du mouvement désigné sous le nom de « l’Open data ». Une démarche voulue par le gouvernement précédent. But : permettre à des entrepreneurs d’imaginer de nouveaux services à destination des usagers.

« La RATP a choisi de s’associer à la démarche globale d’ouverture des données publiques », explique t-elle sur son site internet.  D’ailleurs, certaines informations sont disponibles sur le portail data.gouv.fr. Pourquoi un tel revirement ? comme indiqué dans un article du site challenges.fr, outre une volonté politique, « au mois de juin 2011, l’application CheckMyMetro Paris avait reçu des plaintes et avait même été menacé de procès ». Motif : l’utilisation de certaines données graphiques.

La RATP dévoile donc des plans. Mais aussi la liste des correspondances entre le métro et le bus. Sans oublier les indices de pollution. Du coup, la start-up initiatrice du projet alternatif annonce t-elle une nouvelle mouture de son application pour iPhone. Celle-ci devrait être opérationnelle à la rentrée.

Laisser un commentaire

Entrez votre adresse email pour rester informé de l'actualité shopping et conso et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.