Actualités consommation

Attention aux fuites d’eau liées au dégel !

Avec le redoux, arrive le dégel. Attention donc aux mauvaises surprises comme les fuites d’eau et autres inondations !

Le risque de fuite d’eau suite au dégel des canalisations

Après une vague de froid, avec des températures en dessous de zéro, certaines canalisations ont gelé. Et avec le redoux (et donc le dégel) lorsque les températures remontent, les risques de fuites d’eau sont accrus.

Dégel canalisation

Le gel peut casser une canalisation

En effet, lorsque l’eau contenu dans une canalisation se fige en glace, elle peut provoquer une cassure ou une fissure de la canalisation. On ne s’en rend pas forcément compte car l’eau étant gelé, il n’y a à ce stade aucun écoulement. Mais avec le dégel, certaines tuyauteries cassent, provoquant des fuites. Car la glace qui redevient liquide peut désormais s’échapper par la fissure provoquée par le gel. Il faut donc être vigilant car ces fuites d’eau peuvent causer des inondations, d’autant qu’elles peuvent se situer dans des endroits pas toujours très accessibles.

Prévenir le gel des canalisation

Les entreprises gérant la distribution d’eau reçoivent chaque année des centaines d’appels pour des fuites d’eau liées au dégel.
Pour éviter que ce genre de problème arrive, les professionnels conseillent plusieurs choses. Ils préconisent d’isoler les installations avec des plaques de polyuréthane ou de la laine de verre afin d’isoler les canalisations du froid et d’éviter ainsi qu’elles ne gèlent.
De même, isolez également les tuyaux extérieurs avec une gaine isolante de même que ceux en entrée et en sortie de votre compteur d’eau.
Si jamais vos canalisations avaient tout de même gelé, vous pouvez essayer de les réchauffer avec un sèche-cheveux ou des linges mouillés. De même, il est recommandé de faire attention à son compteur d’eau. Car si des habitants se rendent compte qu’il est hors-service, il faudra le faire réparer. Cette réparation est aux frais des propriétaires comme des locataires. Et elle coûte en moyenne 139€, sachant que le remplacement est obligatoire. Par ailleurs, un article de loi (adopté le 14 avril 2012) impose au service d’eau potable, qu’il soit public ou en délégation, d’alerter l’abonné lorsqu’une anomalie est constatée. La facture sera alors plafonnée au double du montant de la dernière facture.
Aussi, si vous vous absentez durant une période de froid et que vous ne comptez pas chauffer votre logement, il vaut mieux couper l’eau sur l’arrivée générale.

Avoir les bons réflexes en cas de fuite d’eau

Une fuite, même minime, peut alourdir fortement votre facture d’eau. Un goutte à goutte gaspille par heure jusqu’à 4 litres d’eau soit 96 litres par 24 heures. Sur une année, c’est plus de 35 000 litres d’eau gaspillés.
Pour ne pas passer à côté d’une fuite, adoptez les bonnes habitudes :

  • Vérifiez régulièrement les joints des robinets, des appareils ménagers et des sanitaires et changez ceux qui présentent une usure ou qui semblent suinter. Le joint est fatigué ou trop vieux et n’assure plus parfaitement son rôle étanchéité. C’est la première cause de fuite.
  • Coupez l’alimentation générale en cas d’absence prolongée et quand vous partez en vacances et particulièrement en hiver quand les températures sont négatives.
  • si vous avez un doute, vous pouvez faire vérifier votre installation par un professionnel qui pourra débusquer la moindre fuite d’eau de votre logement.
  • enfin en cas de grosse fuite et pour éviter l’inondation, couper immédiatement l’arrivée d’eau générale et faites appel à un professionnel. Votre assurance peut exiger que la réparation soit certifiée pour que vous soyez indemnisé en cas de sinistre.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous par email.

Entrez votre adresse email pour rester informé de l'actualité shopping et conso et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.