Les portables d’urgence pour femmes battues comme aide capitale

Extent of injuries; domestic abuse concept

La ville de Paris vient d’entrer dans le dispositif des « portables d’urgence ». Objectif : équiper les femmes victimes de violences conjugales

 Les téléphones portables d’urgence destinées aux femmes battues sont annoncés à Paris. Lancement, aujourd’hui, à Paris  par Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes. Une expérimentation était menée, depuis 2009, dans le département de la Seine-Saint-Denis (93). Depuis 2011 dans le Bas-Rhin. Grâce à ce système, « on estime à 70 le nombre de femmes sauvées ». Une information relayée par le site francetv.fr.

Le téléphone en question est relié directement aux services concernés. Les victimes de violence conjugale de la part du conjoint peuvent « prévenir les services de police et obtenir leur intervention rapide à l’aide d’un téléphone portable ». Des portables qui « seront attribués par décision du parquet à des femmes victimes de violences conjugales et qui ont porté plainte », souligne la région Ile-de-France.

Cela limite le nombre me direz-vous. À ce propos, connaissez-vous le nombre de femmes victimes de violences conjugales ? 2,5 millions. Seules 9 % d’entre elles portent plainte.

Laisser un commentaire

Entrez votre adresse email pour rester informé de l'actualité shopping et conso et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.